Les chiffres du Programme de Pacification de Rio de Janeiro s’inversent

city-731385_1280

Les unités de police pacificatrice (UPP) ont été créées en 2008 à Rio de Janeiro (Brésil) en vue de la Coupe du Monde de football devant se tenir dans cette ville en 2014 et des Jeux olympiques de 2016, dans l’intention de prévenir les risques et d’améliorer la sécurité dans la ville. Les UPP couvraient principalement les banlieues et les favelas, autrement dit les plus importants foyers de délinquance du pays.

Selon la Global Study on Homicide 2013 –la dernière étude réalisée par l’ONU jusqu’à aujourd’hui−, les indices de criminalité ont grandement baissé entre 2008 et 2012: les taux d’homicide ont chuté de 29%, et 93% de la population vivant dans des zones où intervenaient des UPP se sentaient plus en sécurité qu’avant.

Cependant, cette situation a été complètement retournée entre 2013 et 2014. L’Institut de la sécurité publique (ISP) de Rio de Janeiro constatait la façon dont les données s’étaient inversées. Par exemple, le taux d’homicide avait augmenté de 21,9% entre les deux périodes. Dans la plupart des cas, la délinquance avait déserté les quartiers les plus surveillés mais elle n’avait aucunement disparu. Pour ce qui est des vols sur les passants et des vols de véhicules, les chiffres ont augmenté d’environ 50%. Ajoutons que le gouvernement de Rio de Janeiro doit faire face à d’autres défis, compte tenu des dernières révoltes, dont l’une des dernières s’est produite en janvier à cause de l’augmentation des prix du transport public.

Le ministère brésilien de la Défense a déclaré en septembre 2015 que pendant les Jeux olympiques, les dispositifs de sécurité en ville, et notamment ceux des forces armées, augmenteront, et qu’une attention particulière sera accordée à la cyber-sécurité et à la protection des équipements. Il semblerait en tous cas que la perception des touristes n’a cessé de s’améliorer puisque, d’après l’Association des Ambassadeurs du Tourisme, 70% de ceux qui ont visité Rio de Janeiro en 2015 ont estimé qu’il s’agissait d’une ville très sûre, où ils aimeraient revenir.

Vous pouvez consulter d’autres résultats de l’étude de l’ONU: Global Study on Homicide 2013.

Pour plus d’informations sur les derniers indicateurs relatifs à la criminalité à Rio de Janeiro, vous pouvez consulter le site officiel de l’ISP.

Pour ce qui est des dernières déclarations et des nouveautés en matière de défense, vous pouvez consulter le site officiel du Ministère brésilien de la Défense (en portugais).

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s