Ce qui fonctionne et ne fonctionne pas : aider la police à trouver la meilleure stratégie

Comme le publie la RAND corporation, ce qu’on appelle la dissuasion ciblée n’est pas une nouveauté puisqu’elle a été mise en œuvre par la police de Boston au milieu des années quatre-vingt-dix dans l’opération Ceasefire [cessez-le-feu], dispositif pionnier visant les délinquants violents chroniques et comprenant des actions pour aider à réduire le taux d’homicides dans la ville. Dans le cadre de la dissuasion ciblée, la police agit sur des groupes et individus à haut risque en vue d’éviter la violence future.

Étapes stratégiques clé de la dissuasion ciblée

1.- Identifier les délinquants à haut risque, un processus qui implique des leaders de la communauté et la police de proximité.

2.- Tenir une réunion de mise en garde ; expliquer le pourquoi de l’intervention ; en impliquant services sociaux, familles et membres de la communauté.

3.- Offrir des services d’aide à ceux qui souhaitent changer leur comportement.

4.- Apporter un soutien aux membres de la communauté.

5.- Créer des sanctions rapides et proportionnelles à l’égard de ceux qui continuent à être impliqués dans des crimes violents.

Aux États-Unis, on a plus de 18 000 agences de police mais aucune base de données nationale ni aucune source objective unique indiquant ce qui fonctionne le mieux et comment s’y prendre.

Puisque la pratique montre le succès de la dissuasion ciblée, pourquoi celle-ci n’est-elle pas utilisée par davantage de services de police ?

C’est à ce propos qu’entre en jeu le kit d’outils Better Policing de RAND. Il est conçu pour aider les agences de police à trouver et apprendre des stratégies de police efficaces et à les mettre en œuvre.

Ce kit d’outils peut s’avérer un recours précieux pour la police dans un climat où les stratégies efficaces de police sont absolument nécessaires.

Feedback sur les stratégies

Le kit d’outils contemple trois stratégies de vigilance très efficaces. Primo, la dissuasion ciblée qui vient en aide aux individus à haut risque de participation à la violence ; deuxio, le service de police axé sur les problèmes qui se produisent dans des lieux précis ; et tertio, la vigilance de la légitimité basée sur la confiance de la communauté. De plus, le kit d’outils relaye un guide antérieur du département de la Justice décrivant les meilleures pratiques pour résoudre les homicides et autres crimes graves.

Les stratégies de police les plus efficaces dans le kit d’outils Better Policing

Dissuasion ciblée

Agir sur des individus et des groupes à haut risque

Police axée sur les problèmes

Aborder les crimes dans des lieux à risque

Politique de légitimité

Se centrer sur les relations avec la communauté et la confiance

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

 

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Google photo

Esteu comentant fent servir el compte Google. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

S'està connectant a %s