Union européenne: amélioration de la sécurité urbaine pour les personnes handicapées

L’Europe est un continent urbain. Quatre individus sur cinq vivent en ville. Pour les quelques 80 millions de citoyens européens frappés d’un certain degré d’invalidité, se rendre en ville s’avère très compliqué. Les personnes handicapées ou à mobilité réduite sont en droit de se déplacer de façon indépendante ; ainsi donc, n’y aurait-il pas une autre manière d’aménager les villes pour qu’elles soient plus accessibles à tous ?

WheelchairLa dernière stratégie publiée par l’Union européenne concernait les droits des passagers ferroviaires. Certains membres du Parlement européen ont manifesté leur volonté de renforcer les droits des passagers ferroviaires sur tout le territoire européen. Les parlementaires considèrent qu’il devrait y avoir une compensation financière plus importante en cas de retard et demandent aussi davantage d’assistance aux personnes handicapées. Toutes les entreprises ferroviaires devraient garantir l’assistance gratuite aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. De même, elles devraient garantir une compensation totale pour la perte ou les dommages affectant les dispositifs de mobilité ou les chiens guides.

En 2011, L’Europe a introduit les premiers droits intégrés des passagers englobant tous les moyens de transport. Pour une meilleure consolidation de ces droits, la Commission a procédé à leur révision en septembre de cette même année. Ainsi, 10 droits des passagers ont été définis : en ce qui concerne la non-discrimination, l’accessibilité, l’information, l’assistance, la compensation, la responsabilité ; et leur application à tous les moyens de transport. Sur la feuille de route pour la création d’une politique unique des transports en Europe, la Commission a souligné la nécessité de systèmes de qualité, accessibles et sûrs, pour tous les services de transport, comme moyen de promouvoir le transport public. Elle a aussi insisté sur la nécessité de rendre plus accessibles les moyens de transport aux personnes âgées et handicapées ou à mobilité réduite.

De plus, l’Union européenne travaille à l’aboutissement d’une législation commune dans tous les États membres pour pouvoir répondre à tous les besoins fondamentaux des personnes handicapées, indépendamment du pays européen où elles se trouvent. Par exemple, si une personne frappée d’une invalidité reconnue se rend dans un autre pays de l’UE, elle peut perdre son droit à certaines prestations nationales telles que l’utilisation gratuite ou à tarif réduit des transports publics.

D’après les Nations unies, différents groupes de population peuvent être exposés à des risques similaires en raison des effets négatifs de la ville, occasionnés par l’environnement et les êtres humains eux-mêmes. Mais leur vulnérabilité dépendra de leurs conditions socioéconomiques, de leur pouvoir civique et social et de leur possibilité d’accéder à des moyens de mitigation et de secours. Actuellement, il y a de nombreux projets à l’échelle locale qui visent l’amélioration de la sécurité routière et urbaine.

Le réseau de projets locaux peut créer une tendance et influencer d’autres villes européennes.

Liens

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/ES/TXT/PDF/?uri=CELEX:52010DC0636&from=EN

http://fra.europa.eu/en/publication/2018/fundamental-rights-report-2018-fra-opinions

https://www.debatingeurope.eu/2016/04/05/how-can-cities-be-made-more-accessible-for-disabled-people/#.W_J5rIdKipo

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

S'està connectant a %s