Priorités de l’Union européenne pour la lutte contre la grande criminalité

Justice and Home Affairs Council, 18/05/2017Le Conseil Justice et Affaires intérieures de l’Union européenne a approuvé, au cours de la réunion du 18 mai 2017, les priorités de l’UE pour la lutte contre la grande criminalité internationale organisée entre 2018 et 2021.

Ces priorités visent à combattre ou perturber la criminalité (organisée dans la plupart des cas) dans dix domaines distincts :

  1. La cybercriminalité, qu’il s’agisse d’attaques informatiques, de pédopornographie ou de contrefaçon de moyens de paiement et fraudes aux cartes de paiement à grande échelle.
  2. Le trafic et la production de drogues et stupéfiants avec des plans d’action contre les grands réseaux de trafic de cannabis, cocaïne et héroïne ; les réseaux de distribution sur les marchés de l’UE et la production de drogues de synthèse et nouvelles substances psychoactives.
  3. Les groupes organisés qui favorisent l’immigration clandestine.
  4. La criminalité organisée contre les biens, dont les groupes particulièrement mobiles dans toute l’UE.
  5. La traite des êtres humains visant l’exploitation sexuelle et par le travail ainsi que la traite des enfants.
  6. La fraude aux droits d’accise et la fraude intracommunautaire.
  7. Le trafic, la vente et l’utilisation d’armes à feu.
  8. La criminalité contre l’environnement.
  9. Les fonds d’origine criminelle et le blanchiment de capitaux, et le recouvrement des avoirs.
  10. La fraude documentaire.

Bien que le terrorisme ne soit pas explicitement évoqué dans ces priorités, il est dit en revanche qu’il faut tenir compte des menaces émanant des liens entre certains groupes de criminalité organisée.

Les priorités sont exécutées au moyen de plans stratégiques pluriannuels et de plans d’action opérationnels, un ou plusieurs en fonction de chaque priorité, mis en place annuellement. Le Comité permanent de sécurité intérieure doit veiller au suivi des mesures mises en œuvre concernant ces priorités. Sont également prévus des mécanismes d’évaluation indépendante et d’appréciation des résultats des différents plans d’action. Par ailleurs, on envisage la possibilité qu’en 2019, Europol présente au Conseil un rapport provisoire sur de nouvelles menaces pouvant affecter ces priorités.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

 

 

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s