Concepts clé de l’Enquête de sécurité publique de Catalogne 2015

L’Enquête de sécurité publique de Catalogne (ESPC) est un outil de consultation sur l’état de la sécurité publique en Catalogne, elle est menée à bien tous les deux ans. La dernière enquête a été réalisée sur un total de 6 214 personnes de plus de 16 ans, entre le 17 novembre et le 30 décembre 2015. Parmi les points les plus remarquables, nous constatons que :

  • La perception de la sécurité en Catalogne maintient la tendance à la hausse des dernières années.
  • Le souvenir spontané d’avoir été victime d’un délit a diminué de façon manifeste ces dernières années, en passant du chiffre le plus élevé de 2010 (8,9%) à 6,6% en 2015.
  • Dans la victimisation, parmi les faits recensés par l’ESPC 2015, seuls 12% sont des atteintes aux personnes, tandis que 88% sont des atteintes aux biens, dont aux véhicules (27,7%), tromperies, fraudes et escroqueries (21,6%) et délits de proximité : cambriolages, vols à la tire, vols de sacs à main, de portefeuilles, de téléphones portables… (19,9%).
  • Près de 15% des délits contres les personnes ont provoqué des lésions chez les victimes. Dans 10% des cas, elles ont donné lieu à des soins médicaux ou à des traitements.
  • Parmi les motifs d’atteintes aux personnes (agressions physiques, menaces, coercitions ou intimidations) sur lesquels portaient les questions, les agressions pour raisons de sexe (12,6%) et d’idéologie (12,2%) sont en tête.
  • Le pourcentage de plaintes baisse légèrement par rapport à l’ESPC 2013 (de 39,9% à 39,3%).
  • Après une période de stabilité relative, c’est la troisième année consécutive où la perception de la sécurité montre une amélioration. Elle se situe maintenant à 6,9 points, comme en 2001.
  • L’évaluation des polices catalanes continue à s’améliorer, ce qui consolide la tendance constatée ces dernières années. Cette année, on atteint les évaluations les plus hautes de la série (7,3 points), avec des niveaux semblables à ceux de l’an 2000 pour les Mossos d’Esquadra, voire supérieurs pour ce qui est des polices locales (6,9 points).

mossos_espc

  • La visibilité des patrouilles en uniforme des Mossos d’Esquadra, qui avait été assez stable au cours des dernières années, enregistre cette année une amélioration manifeste : le pourcentage de personnes qui la considèrent suffisante augmente (on passe de 49,3% à 57,7%).
  • L’évaluation du service de réception des plaintes des Mossos d’Esquadra continue à s’améliorer et dépasse déjà de loin les sept points d’évaluation moyenne (7,7).
  • L’opinion majoritaire est que la surveillance exercée par les Mossos d’Esquadra sur les routes est suffisante (elle se maintient à 53,1%).
  • Les personnes interrogées pensent majoritairement que les administrations doivent faire davantage. On demande surtout plus d’interventions auprès des conducteurs qui utilisent le téléphone portable en conduisant (76,5%) ou dépassent le taux d’alcool autorisé au volant (74,5%).
  • Parmi les nouveautés apportées par l’ESPC 2015, nous avons :
    • La collaboration des services de sécurité privée avec les Mossos d’Esquadra : les personnes interrogées sont plutôt d’accord avec cette collaboration, surtout lors d’opérations dans les quartiers commerçants ou les zones commerciales.
    • Les visites médicales et psychologiques réalisées en vue de renouvellement du permis de conduire : la majorité des personnes interrogées pensent qu’elles ne sont pas suffisantes et qu’il faudrait être plus rigoureux (58,6%).

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s