Évaluation positive du Programme contre la violence chez les jeunes

A la fin 2011- début 2012, un programme visant à mettre fin à la violence juvénile et de gang (EGYV, d’après l’anglais Ending Gang and Youth Violence) a été lancé au Royaume-Uni. Pendant les quatre années de sa durée, 52 autorités locales y ont participé (elles étaient 33 au lancement du programme) et un réseau constitué de presque 100 experts possédant une expérience de premier plan dans le travail avec des groupes de jeunes a été créé.

Le programme était axé sur sept volets thématiques:

  • Renforcement du leadership local
  • Localisation et emplacement des problèmes
  • Collaboration entre diverses agences
  • Évaluation et orientation
  • Interventions focalisées et efficaces
  • Parcours de justice pénale
  • Mobilisation des communautés

endling_gang_youth_violenceLe rapport indépendant visant à évaluer l’impact de ce programme a été publié en novembre 2016. Aux fins de cette évaluation, deux enquêtes ont été menées (une avant d’entamer le programme et l’autre à la fin du programme, en septembre 2015) et les réponses de vingt des aires locales qui ont participé au programme ont été analysées après avoir été distribuées en deux cohortes de dix, selon si elles avaient participé au le projet depuis le début (en 2012) ou l’avaient rejoint plus tard (en 2014). Par ailleurs, six aires locales (trois de chaque groupe temporel) ont été examinées plus en détail, via trente-neuf entretiens qualitatifs effectués auprès des professionnels des différents domaines concernés. Le suivi des recommandations émises par des homologues à l’occasion d’une analyse de la situation a lui aussi été pris en compte.

Les aires locales ont informé que le programme EGYV a eu un « effet galvanisant » sur l’amélioration du travail de participation des différentes agences qui aident les aires locales à mettre en œuvre des stratégies en réponse aux problèmes locaux les plus aigus. Les remarques venues d’homologues avaient été majoritairement prises en compte (89 % dans le groupe des aires locales participant au programme depuis 2012, et 71 % dans le groupe de celles qui l’avaient rejoint en 2014). L’évaluation globale a été très positive, des améliorations étant survenues dans tous les volets thématiques. Même si l’on observe quelques différences entre les deux cohortes, l’effet le plus significatif est que les aires locales qui ont rejoint le programme en 2014 ont bénéficié de l’expérience accumulée pendant les deux ans de fonctionnement du projet.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

 

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s