Lancement, en France, du plan gouvernemental pour la sécurité publique

Bernard Cazeneuve, ministre français de l’Intérieur, a annoncé le 26 octobre 2016 un plan gouvernemental pour la sécurité publique doté de 250 millions d’euros qui sera présenté au Parlement à la fin novembre. Ce plan poursuit un double objectif: mieux protéger et équiper les policiers et les gendarme, et les recentrer sur leurs missions.

Des améliorations de l’équipement policier

  • Casques balistiques, gilets pare-balles, fusils d’assaut HK G36. Dès le 1er janvier 2017, 20 000 gilets pare-balles, 8 000 casques et 4 730 boucliers ainsi que de nouvelles armes seront livrés.
  • Tenues résistantes au feu, renforcement du vitrage des véhicules policiers et mise en service de véhicules particulièrement protégés dans les quartiers les plus sensibles.
  • Poursuite du renouvellement du parc automobile: en 2017, 3 080 véhicules neufs seront livrés à la police nationale et 3 300 à la gendarmerie.

Une meilleure protection juridique

  • La légitime défense des policiers : conformément aux instructions du président de la République, les conditions de cette légitime défense seront de nouveau examinées pour protéger au maximum les forces de l’ordre dans le cadre de l’État de droit.
  • Durcissement des peines pour outrage à agent, désormais alignées sur la peine prévue pour outrage à magistrat. La peine prévue pour outrage à un agent de police est actuellement de six mois d’emprisonnement. Si l’outrage est envers un magistrat, elle est d’un an.
  • Renforcement des mesures visant à protéger l’anonymat des policiers. En réponse à la demande des syndicats de police, les policiers pourront revêtir une cagoule pour certaines interventions.

45-cvtmprww8aa4uv5-jpg-large

Recentrer les policiers et les gendarmes sur leurs missions

«Le plan entend aussi recentrer les missions des forces de l’ordre sur leur cœur de métier en les débarrassant de nombreuses tâches indues qui mobilisent inutilement du temps et des hommes», a annoncé le ministre de l’Intérieur.

  • De nombreuses gardes statiques de bâtiments publics vont être remplacées par des gardes dynamiques, mesure qui pourrait entrer en vigueur avant la fin de l’année 2016.
  • Suppression du transport de personnes interpellées aux urgences hospitalières (notamment en matière d’ivresse publique).
  • Allègement des procédures administratives et de la procédure pénale.
  • Resserrement des liens entre police et justice, de sorte que les agents de police seront mieux informés des suites pénales réservées aux affaires qu’ils traitent, notamment en matière de délinquance commune. «Cette information partagée contribuera à instaurer un climat de confiance entre les magistrats et les forces de l’ordre», a déclaré le ministre de l’Intérieur.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s