De nouvelles frontières pour une nouvelle Europe

Le 6 octobre 2016 restera dans le souvenir des Européens le jour où l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes est entrée en fonctions. La cérémonie d’inauguration s’est tenue au carrefour frontalier de Kapitan Andreevo, village bulgare proche de la frontière turque, avec la présentation des véhicules, des équipements et des installations de la nouvelle agence.

41-jesien_980Ce service s’est constitué sur les bases de l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l’Union (Frontex) et exercera les fonctions de contrôle et de gestion du système de frontières de l’espace Schengen relatives à la frontière extérieure et aux garde-côtes des États-membre de l’espace Schengen, en qualité d’organe de coordination de l’aire dans sa totalité. Cette initiative a été prise il y a un an en réaction à l’incapacité de l’Union européenne et des États membres de gérer la crise migratoire européenne, au sein d’un pack de réponses à court terme de la Commission européenne.

En comparaison avec Frontex, dont les fonctions devraient être graduellement assumées par l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, cette nouvelle agence pourra acheter des équipements techniques et les déployer aux frontières extérieures sans avis préalable et elle sera formée d’une force d’au moins 1 500 hommes, ce qui permettra une intervention efficace et rapide. Voilà qui compensera la rareté des ressources humaines et matérielles nécessaires aux activités de l’agence. Les membres de cette unité seront fournis par les États membres à la demande de l’agence. L’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes devra garantir le respect de la législation européenne et débattre régulièrement des risques et de la vulnérabilité des frontières extérieures. Le calendrier de mise en œuvre de la nouvelle agence est le suivant:

  • À compter du 6 octobre 2016, l’agence est opérationnelle du point de vue juridique.
  • Le 7 décembre 2016, la réserve d’intervention rapide et son équipement seront opérationnels.
  • Avant décembre 2016, les cinquante premières embauches de personnel auront été effectuées.
  • Au 7 janvier 2017, les équipes responsables des opérations de retour commenceront à travailler.
  • De janvier à mars 2017, la première évaluation de la vulnérabilité des frontières extérieures sera effectuée.

Comme l’a annoncé le président de la Commission européenne à l’occasion de son discours sur l’état de l’Union du 9 septembre 2015, l’établissement d’une Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes est l’une des mesures prévues par l’Agenda Européen en matière de migration pour améliorer la gestion et la sécurité des frontières extérieures de l’UE. L’espace Schengen n’est possible que si les frontières extérieures sont vraiment sûres. L’ Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes permettra de gérer la migration de façon plus efficace, d’améliorer la sécurité interne – tout en préservant le principe de libre circulation – et de faire en sorte que l’UE et ses États membres se partagent la gestion des frontières extérieures.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s