La consommation d’alcool chez les adolescents européens de 16 ans d’après l’enquête européenne ESPAD

L’European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs (ESPAD) est une enquête quadriennale menée par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) depuis 1995. Quarante-huit pays y ont participé au moins une fois. L’enquête permet de collecter des données comparables sur la consommation de drogues chez les scolaires de 16 ans. Elle permet en outre de documenter, pour chaque pays, les variations dans la diffusion des produits psychoactifs chez les adolescents sur une longue période de temps.

En 2015, 96 046 scolaires de 16 ans et de 35 pays* ont pris part à l’enquête, laquelle a été menée selon une méthodologie standardisée dans tous les pays participants à l’aide d’un questionnaire anonyme auto-administré commun.

La consommation de boissons alcoolisées à l’âge de 16 ans en EuropeCursiva

Dans le nord de l’Europe, les taux de consommation d’alcool pendant les 30 jours préalables au déroulement de l’enquête étaient généralement inférieurs à 47 %, la moyenne européenne. Toutefois, le Danemark se situait dans une tranche de consommation de plus de 60 %. La Grèce, Chypre et la République tchèque affichaient eux aussi des consommations importantes. La France se situait au-dessus de la moyenne européenne, avec 53 %, et la consommation des garçons dépassait de cinq points celle des filles. De même, dans des pays de l’est comme l’Albanie, la Géorgie et le Monténégro, la consommation d’alcool était beaucoup plus importante chez les garçons que chez les filles. En revanche, dans certains pays du nord de l’Europe, comme l’Islande et le Danemark, la consommation était élevée pour les deux sexes.

Quant à l’évolution des consommations, dans la plupart des pays, les adolescents ont diminué en 2015 leur consommation d’alcool par rapport à 2011. C’est par exemple le cas des pays baltiques et nordiques. Plus précisément, la Lituanie connaît une baisse de 29 points. En revanche, la Moldavie a suivi une tendance différente, avec une évolution à la hausse.

L’Espagne, qui n’a pas participé au projet ESPAD 2015 mais a apporté des données issues de l’Enquête sur l’utilisation des drogues dans l’enseignement secondaire en Espagne, effectuée de novembre 2014 à avril 2015, se situe dans la tranche des pays présentant le taux le plus élevé de consommation d’alcool, avec des résultats de plus de 60 %.

Consommation récente de boissons alcoolisées en Europe en 201540-imatge-apunt-francesAu moins une consommation de boissons alcoolisées pendant le mois préalable à l’enquête

Épisodes ponctuels d’ivresse importante à l’âge de 16 ans en Europe 

En 2015, la moyenne européenne d’adolescents ayant bu de l’alcool au cours des 30 jours précédant l’enquête et s’en étant trouvé en état d’ivresse important est de 35 %. Les pays en tête de ce classement étaient le Danemark, l’Autriche et Chypre, avec des taux de 56 %, 53 % et 50 % respectivement. La France se situait à 31 %. À l’autre bout du classement, les adolescents islandais, suivis des norvégiens et des portugais témoignaient d’une consommation plus faible, avec des taux de 9 %, 19 % et 20 % respectivement. Il y avait moins de différence par sexe dans les pays nordiques entre la consommation des garçons et des filles. En revanche, cette différence était plus importante dans les pays de l’est et la consommation plus élevée chez les garçons.

Quant à l’évolution des dernières années, on remarque que de 2011 à 2015, la France, la Grèce et les pays du nord et de l’est de l’Europe témoignent d’une baisse évidente des épisodes d’ivresse importante. Chypre, la Moldavie et le Monténégro ont, quant à eux, suivi une tendance différente et connu un comportement à la hausse.

Quant à l’Espagne, évaluée à partir de sa propre enquête nationale, effectuée de novembre 2014 à avril 2015, elle se situe parmi les pays affichant une moindre consommation de ce type, avec des résultats allant de 24 à 31 %.

La Catalogne procède actuellement à une enquête sur la cohabitation scolaire pour les années scolaires 2016-2017. Cette enquête s’adresse aux élèves du secondaire et cherche à explorer différentes conduites, dont la consommation de tabac, d’alcool, de haschisch et de drogues de synthèse. L’Enquête sur la cohabitation scolaire et la sécurité en Catalogne (ECESC, année scolaire 2011-2012) a montré une consommation d’alcool de plus de 61 % chez les élèves du secondaire.

* Albanie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Slovénie, Estonie, les îles Féroé, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Macédoine, Malte, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Roumanie, Suède, Ukraine et Chypre.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s