Scénario 2050 : aucun mort sur les routes des États-Unis

The road to zeroLes accidents de la route ont constitué en 2015 la dixième cause de mortalité dans le monde, d’après l’Organisation mondiale de la Santé. C’est donc un problème planétaire sur lequel de nombreux pays essaient d’intervenir. Aux USA, des chercheurs de la Rand Corporation ont publié une étude dont le scénario se situe en 2050 et imagine que c’est la première année sans mortalité sur les routes du pays.

Le point de départ est la situation actuelle, selon laquelle 100 américains meurent chaque jour dans des accidents de la route impliquant des véhicules à moteur. Il s’agit d’un fléau qui touche majoritairement des jeunes âgés de 15 à 24 ans, des hommes et des individus vivant en milieu rural. Or, bien que la mortalité sur les routes soit en baisse constante depuis des décennies (11 300 victimes de moins entre 1985 et 2011), on a constaté une recrudescence considérable ces dernières années : en 2016, les accidents de la route ont fait 5 000 morts de plus qu’en 2011.

Ainsi, les chercheurs s’imaginent vivre en 2050, première année sans mortalité sur les routes grâce à quatre facteurs : primo, pratiquement tous les véhicules sont équipés de dispositifs automatisés ou d’aide à la conduite ; deuxio, les routes sont conçues de manière à limiter la vitesse aux endroits où la sécurité est déficiente ; tertio, les systèmes d’alerte des secours et les soins aux blessés sont améliorés, ce qui réduit la mortalité dans les accidents ; et enfin, étant donné que les accidents de la route ont diminué, les Nord-américains les jugent de moins en moins acceptables.

Pour parvenir à ce scénario, entre 2018 et 2050, il faudrait implanter des mesures sur trois grands axes.

  • Multiplier les efforts et les investissements à l’égard des programmes et politiques qui se sont avérés efficaces. Ces politiques s’entendent au sens large : changements de réglementation, modifications dans les infrastructures ou amélioration de la formation routière.
  • Accélérer l’implantation des technologies de pointe. Les systèmes d’aide ou d’assistance à la conduite sont de plus en plus courants dans les nouveaux véhicules qui se rapprochent peu à peu de la conduite automatique. Les accords entre constructeurs automobiles et développeurs et fournisseurs de technologies seront, entre autres facteurs, la clé dans cette optique.
  • Privilégier la sécurité avant tout. Il faut que les Américains adoptent une nouvelle culture de sécurité, basée sur la conscience, l’éducation et le renforcement constant, à la fois au plan individuel et collectif. Avec ce nouveau système de sécurité, tous les conducteurs seraient conscients que chacun d’eux, occasionnellement mais inévitablement, peut commettre une erreur et provoquer un accident. Ce corollaire mènerait à une amélioration du système routier sur tous les plans (routes, véhicules, conducteurs, services de secours) de sorte que, dans l’éventualité où cette erreur se produirait, les conséquences n’en seraient pas fatales.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

S'està connectant a %s