Europol détecte un rôle croissant de la femme dans le dispositif djihadiste

Europol répertorie dans son Rapport 2017 un total de 14 tendances et trace les lignes générales concernant les activités violentes et le terrorisme dans tous ses aspects, en consacrant une grande partie du rapport au terrorisme à caractère djihadiste. Le niveau d’activité du terrorisme djihadiste dans l’Union européenne reste élevé et il s’est soldé en 2016 par un total de 718 individus interpellés, dont environ un sur quatre était une femme, ce qui porte à 26% l’activité féminine dans le terrorisme.

Les tendances actuelles évoluent sur une scène où les acteurs peuvent être dirigés ou inspirés par le groupe État islamique pour perpétrer des attaques soigneusement préparées, de façon spontanée et efficace, dans une volonté de générer un fort impact. On s’attend à ce que le flux de migrants et réfugiés se poursuivre et soit mis à profit par État islamique. Toutefois, on constate une diminution concernant le nombre d’individus qui voyagent vers des zones de conflit mais on a, en revanche, un plus grand nombre de « retournés », ce qui peut accroître la menace pour l’Europe. De plus, le rôle des femmes et des enfants dans le terrorisme à caractère djihadiste est de plus en plus significatif.

Comme en d’autres occasions, État islamique a dicté les règles de comportement à suivre par les femmes, notamment avoir des enfants, les éduquer selon l’idéologie du groupe et être soumises à leur mari. Malgré le statut d’infériorité donné à la femme, le groupe a utilisé son image comme vecteur pour recruter davantage de combattants et prône la figure de la « femme combattante » à même de participer à des actions violentes.

La menace terroriste orchestrée par des individus isolés ou par des groupes s’appuie sur la propagande et les messages djihadistes. Pour diffuser son message, le terrorisme djihadiste se sert des réseaux sociaux et des médias, dont notamment la revue Dabiq pour État islamique et Inspire pour Al-Qaeda, cette dernière insistant sur l’interdiction pour la femme de participer à des attaques terroristes. Courant 2016, on a constaté une grande diminution de l’activité propagandiste de l’État islamique à cause de la plus grande pression exercée sur le groupe dans sa zone d’activité. De plus, le message a changé sur cette période, la rhétorique de l’islam victorieux est remplacée par celle de la lutte contre l’alliance occidentale-judéo-chiite.

L’Union européenne et notamment les États membres qui font partie de la coalition contre le groupe État islamique en Irak et en Syrie sont menacés par le terrorisme international. Selon Europol, ces pays pourraient être utilisés pour le transit de combattants terroristes étrangers ou rapatriés. L’année 2016 s’est soldée par 142 attaques ratées, déjouées ou abouties dans l’Union, dont 47 ont causé 142 morts et 379 blessés, pour la plupart victimes du terrorisme djihadiste.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

w

S'està connectant a %s