La France essaie de combattre la menace d’attaque aux véhicules béliers

Dans le cadre de la stratégie antiterroriste en France et, plus précisément, du 2 novembre 2017 au 30 avril 2018, une série de mesures de vigilance, prévention et protection sont mises en place à plusieurs niveaux, notamment en ce qui concerne la sensibilisation face à la menace d’attaque au véhicule bélier.[1]

L’attaque au véhicule bélier est un mode d’action utilisé par les organisations terroristes. La vigilance pour faire face à ce type d’attaque concerne l’ensemble des acteurs publics et privés et notamment les gestionnaires de parc de véhicules (entreprises de location, de transport de voyageurs ou de marchandises). Les membres du personnel de ces entreprises doivent sans attendre informer les autorités de tout incident, dont les vols de véhicules ou autres comportements suspects.

Le secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN) publie sur son site web une fiche de recommandations pour faire face à cette menace.

Les recommandations portent sur trois niveaux : la gestion du parc de véhicules, le personnel recruté et les conducteurs de véhicule.

  • Gestion du parc de véhicules :
  • Sensibiliser le personnel des gestionnaires de parc de véhicules aux procédures de signalement.
  • Limiter la sous-traitance.
  • Doter l’entreprise, ses installations et véhicules d’équipements de sûreté et sécurité adaptés.
  • Utiliser des dispositifs GPS sur la flotte pour détecter au plus tôt un itinéraire anormal, notamment pour le transport de matières dangereuses.
  • Signaler aux forces de sécurité les situations ou faits anormaux.
  • Personnel recruté par les entreprises de location ou de transport :
  • Vérifier la fiabilité du personnel lors du recrutement (références exigées).
  • Porter une attention particulière au personnel temporaire.
  • Former régulièrement le personnel en matière de sûreté.
  • Porter une attention particulière aux comportements anormaux et au risque de radicalisation.
  • Conducteurs de véhicules :
  • Arrêts et stationnements aussi brefs que possible dans un lieu non isolé et sécurisé.
  • Contrôles visuels des abords du véhicule stationné avant d’ouvrir les portes.
  • Vigilance accrue à l’égard des individus étrangers à l’entreprise.

Pour plus d’information, consulter les liens suivants :

https://www.e-tlf.com/wp-content/uploads/2017/10/1030_POSTUREVIGIPIRATE.pdf

https://www.e-tlf.com/2017/10/30/posture-vigipirate-transition-2017-2018/

Ainsi que la note publiée le 11 octobre 2017 « Le Plan Vigipirate dans la stratégie antiterroriste en France ».

[1] Le véhicule bélier est une automobile projetée sur la façade d’un établissement pour y pénétrer et commettre un cambriolage. Il peut également être utilisé comme arme contre une foule, notamment par des groupes terroristes.

_____

Aquest apunt en català / Esta entrada en español / This post in English

Comentari / Comentario / Comment / Commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

S'està connectant a %s